Accueil » DOMAINES D'INTERVENTION » Contrôle Citoyen des Politiques » L’éducation préscolaire : le combat du RODEB pour son accessibilité à tous!

L’éducation préscolaire : le combat du RODEB pour son accessibilité à tous!

Du 14 au 15 Juin 2017, s’est tenue dans la salle de conférence Sougri Nooma de Ran Hotel Somketa, la 1ère édition de  « l’Education en Marche » qui est un cadre de réflexion initié par le  Réseau des organisations pour le développement de l’éducation au Burkina Faso (RODEB).  Cette première édition de l’Education en Marche se déroule donc autour  de la problématique de « l’accélération de l’éducation préscolaire au Burkina ». 

 

« La problématique de l’accélération de l’éducation préscolaire au Burkina ». C’est autour de cette problématique par le biais de la première Edition du cadre de réflexion « l’Education en Marche »  qu’une cinquantaine d’acteurs du domaine de l’Education se sont réunis les 14 et 15 Juin 2017 pour échanger. Le réseau des Organisations pour le Développement de l’Education au Burkina  ( RODEB) a instauré ce cadre de réflexion  et c’est le préscolaire qui plante le décor.  Le Réseau s’est penché sur cette thématique car les statistiques dans ce domaine interpelle. En effet selon, le président du RODEB Albert Yembi Béremwidougou, le taux brut de préscolarisation au Burkina Faso reste désespérément bas, à peine 5 % a-t-il relevé. Il indique que des études menées en 2014 ont révélé que 96 % des enfants d’âge préscolaire n’ont pas accès aux services d’encadrement des jeunes enfants.

« Le préscolaire est assurément l’un des maillons les plus faibles de notre système éducatif » a affirmé .. soutenant les propos du Président du RODEB, la représentante du Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Judith Estelle Nanéma souligné que  ces mêmes sources indiquent l’existence de 1 047 structures préscolaires avec 2 216 salles de classe pour un effectif de 73 081 enfants.  Selon elle,  le préscolaire n’est accessible qu’à quelques enfants de 2 ou 3 grandes villes du Burkina Faso. Ceci ne devrait pas être le cas a relevé Albert Yembi Béremwidougou qui a confié que c’est dans l’intention de remédier à cette situation que le réseau dont il a la charge a initié le présent cadre de réflexion dénommé « l’éducation en marche ».

Albert BEREMWIDOUGOU  a souhaité que ce cadre de réflexion permette de  trouver des pistes de solutions pour une  réelle accélération de l’Education Préscolaire au Burkina.  Cette première édition de l’Education en marche  avec en ligne de mire l’éducation préscolaire a pour objectif a-t-il rappelé,  de contribuer à rendre plus ouverte et plus accessible l’éducation préscolaire au Burkina Faso .

La communication du RODEB


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :