Accueil » ACTUALITE A LA UNE » Les élèves du cycle primaire de koudougou sensibilisés à la citoyenneté!

Les élèves du cycle primaire de koudougou sensibilisés à la citoyenneté!

Les groupes thématiques Education de base (EB) et Education Non Formelle (ENF) du RODEB ont organisé la cérémonie de clôture de leurs activités  sur l’éducation à la citoyenneté et la culture de la non- violence dans la ville de Koudougou, le mercredi 21 mars 2018. Il s’est agi de délivrer un message de plaidoyer à l’endroit des autorités de cette ville et procéder à une remise symbolique  des prix à des écoles ayant participé un concours sur la citoyenneté en milieu scolaire.

Il est 8h 55 minutes dans la salle du comité des sages de la ville de Koudougou. Les membres des groupes thématiques Education de Base, Education Non formelle, s’activent pour les dernières mises en place.  La salle déjà comble, continue d’accueillir les représentants des AME/APE, les enseignants, les directeurs d’écoles accompagnés de quelques-uns de leurs élèves.  S’en suivront les autorités administratives, le haut-commissaire, le représentant du médiateur du Faso et les autorités religieuse.

Une forte mobilisation des acteur autour de cette cérémonie!

Une forte mobilisation des acteur autour de cette cérémonie!

« Les directeurs, APE-AME, personnels enseignants, et autorités concernées veillent à une éducation des enfants avec un accent particulier sur l’éducation civique et morale, l’éducation à la citoyenneté et la culture de la non-violence… », a lancé le chef de file de l’éducation de base, Aminata Hien Fofana à l’endroit des participants à cette cérémonie de clôture. Le haut-commissaire du Boulkiemdé, Amidou SORE présidant ladite cérémonie,quant à lui s’est réjoui de l’initiative des deux GT. Il  a rappelé le caractère grandissant de l’incivisme et a donc souligné qu’il était impérieux que des actions conjuguées soient menées. La sensibilisation face à ce phénomène devrait être permanente a-t-il ajouté.

Des messages forts écrits par les élèves lors du concours !

« Le respect de mes droits commence par l’accomplissement de mes devoirs et le respect des droits des autres » ; « une jeunesse qui a perdu ses valeurs est comme une lampe qui s’est éteinte à jamais », tels sont entre autre des messages écrits par les élèves lors du concours inter scolaire. Ce sont 20 écoles de la ville de Koudougou au total qui ont compéti autour de la thématique éducation à la citoyenneté et la culture à la non-violence. La remise des prix  a également ponctué cette cérémonie du 21 mars. En Outre, des pancartes ont été confectionnées avec les messages des élèves et seront postées dans chacune des 20 écoles qui ont participé au concours.

Le président du RODEB, Albert Beremwidougou s’est dit heureux de la réalisation de ce projet. Il a par ailleurs invité le consortium à effectuer un suivi afin de s’enquérir de ce qui est fait dans les écoles après cette activité. Il n’a pas manqué de souligner qu’il s’agira pour le RODEB, dans la mesure du possible,  de multiplier les initiatives  pour que toute la province du Boulkiemdé soit  concernée.

En rappel, ces activités s’inscrivent dans la mise en œuvre du programme TOP EDUQ du RODEB en partenariat avec Solidarité Laïque et l’AFD.

 

La communication du RODEB

Quelques photos de la cérémonie

Aminata HIEN/FOFANA, chef de file EB, prononçant son message de plaidoyer!

Aminata HIEN/FOFANA, chef de file EB, prononçant son message de plaidoyer!

Un élève lisant son message face à l’assistance présente.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :