Accueil » Présentation

Présentation

Création du RODEB

Le Réseau des Organisations pour le Développement de l’Education au Burkina (RODEB) a été créé en octobre 2005 et reconnu officiellement le 11 avril 2012 sous le récépissé N°2012/481/MATDS/SG/DGLPAP/DAOSOC. A sa création avec 12 associations, il compte aujourd’hui 23 organisations qui interviennent dans 9 régions du Burkina.

De 2005 à 2015, le RODEB a  été membre du Programme de Développement des Réseaux pour l’Afrique de l’Ouest (PRODERE-AO), puis du Programme Tous Pour une Education de Qualité (TOP EDUQ) pour la période de 2016-2018. Depuis 2005, le réseau bénéficie de l’appui technique et financier du Ministère français des affaires étrangères et de l’Agence Française de Développement (AFD).

Forme juridique et durée : Le RODEB est doté de la personnalité morale et juridique. Il est apolitique, non confessionnel et à but non lucratif. Son siège se trouve à Ouagadougou. Sa durée est illimitée.

Instances : Du point de vue organisationnelle, le RODEB est supervisé par un Comité de Pilotage (COPIL) composé de 10 membres. L’Assemblée Générale (AG) est l’instance suprême du Réseau et est composée de toutes les organisations membres. Le commissariat aux comptes est l’organe de contrôle du Réseau. Une Cellule Nationale de Coordination (CNC), qui comprend un Coordonnateur national, un Chargé de suivi administratif et financier et une Chargée de communication, assure la gestion quotidienne des activités du Réseau.

Outils de financement : Deux fonds ont été créés et mis à la disposition des organisations membres du RODEB : les Fonds d’Appui aux Initiatives Pédagogiques Nationales (FAIP-N) pour cofinancer les projets à l’intérieur du Burkina Faso et les Fonds d’Appui aux Initiatives Transnationales (FAIT) pour les projets des réseaux partenaires de deux ou plusieurs pays.

Stratégie d’intervention : La stratégie d’intervention du RODEB est le faire-faire à travers les thématiques que sont l’éducation préscolaire, l’éducation formelle, l’éducation non formelle et l’éducation inclusive ou handicap. Ces groupes thématiques sont animés par des bénévoles, techniciens de l’éducation et expérimentés dans la vie associative.  Par ailleurs, le RODEB a aussi un regard tourné vers le développement local, le contrôle citoyen des politiques, des plans et programmes en matière d’éducation.

Réalisations : A titre d’illustration, les réalisations du Réseau ont porté sur des activités de plaidoyer, sensibilisation, formations, réhabilitation et équipement d’infrastructures scolaires et de contrôle citoyen. Les bénéficiaires des projets sont surtout les enfants, les jeunes, les femmes, les filles, les garçons, les personnes vulnérables, les acteurs de l’éducation, les populations, les leaders communautaires, les partenaires, les pouvoirs publics.

%d blogueurs aiment cette page :